FSALE

 

Il n'y avait eu qu'une seule marraine, dans l'histoire déjà longue de la Légion étrangère: la comtesse du Luart, qui vit son destin lié à celui du 1er REC, en 1943.

 

C'est donc une décision assez lourde de sens qu'a pris la Légion en autorisant le 4e régiment étranger à prendre lui aussi une marraine : c'était le 30 avril 2019, lors de Camerone. La cérémonie était présidée par le général Thierry Burkhard, inspecteur de l'armée de terre, et ancien chef BOI du régiment.

Marie-Laure Buisson, ancienne avocate d'affaires est très liée à la Légion qu'elle a découverte comme auditrice à l'IHEDN : elle est 1ère classe d'honneur depuis juillet 2015, où, là aussi, les femmes ne sont pas légion.


 

Elle a notamment oeuvré pour trouver des sponsors à la course cycliste organisée chaque année par le Régiment pour lever des fonds.

Elle s'est encore investie pour aider le régiment à construire sa chapelle. La marraine et le régiment sont désormais "liés à vie".

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.